POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Poster un message

En réponse à :

  • La félonie dans une lettre de Bouteflika assuré d’être élu, sinon le chaos !

    7 mars 2019, par Damien Djamel Bouch’Raf
    Le chantage de la stabilité du pays est repris successivement par le chef d’état-major, Gaïd Salah, et par le président dont la candidature est contestée. L’un dit, dans son discours prononcé dans l’académie militaire de Cherchell, la préservation de l’acquis de la paix concrétisée par l’armée. Et l’autre, depuis son lit d’hôpital à Genève, cite les manifestations qui le visent, comme l’œuvre d’officines dangereuses, comme d’habitude, vaguement identifiées.
    Il est vrai qu’aucune préparation du mouvement (...)