POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Poster un message

En réponse à :

  • L’armée veut le vote du 4 juillet en Algérie, sans le candidat consensuel du "Hirak"

    9 mai 2019, par Damien Djamel Bouch’Raf
    Paradoxe en Algérie ou bien quelque chose d’inachevée ? Que visent désormais les manifestants : l’armée ou son chef ? Et comment osent-ils croire qu’on peut dissocier l’une de l’autre ? Comment célébrer le départ de Gaïd Salah, sans interrompre la mission sécuritaire tant à la surveillance des frontières qu’aux flashs sur le « hirak » ?
    Même en répondant à ces questions, il y a un double langage antagonique qui les habite. D’un côté les autorités intérimaires, venues après la chute du clan de Bouteflika, (...)