POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > TECHNOLOGIE, INTERNET, PERFORMANCES INCLASSABLES > Il y a un demi-siècle, avec Apollo11, le 1er humain marcha sur la (...)

Il y a un demi-siècle, avec Apollo11, le 1er humain marcha sur la Lune



L’aventure n’était pas assurée du retour, ni de la survie de l’équipage...


mercredi 6 février 2019
par Gros Emile


La page de l’Histoire de l’Humanité qui commença en 1961, où l’Union Soviétique d’abord inaugura l’exploration spatiale en envoyant Youri Gagarine au-delà de l’atmosphère, a été rehaussée d’une performance qui fête cette année, 2019, ses 50 ans. D’Apollo 8 à 10, la série fut des expériences pour le module et son lanceur qui allaient atteindre l’objectif fabuleux de la 11ème mission...


Voir en ligne : Notre dossier Conquête de l’espace

Il y a un demi-siècle la mission Apollo-11 a, pour la première fois, réussi à poser des hommes sur la Lune. A ce jour une vingtaine des appareils, habités ou pas, ont eu accès à la lune. Les Européens comptent, dans moins de 2 ans, s’y poser. Et la Chine vient de visiter la face lunaire invisible depuis la Terre.

L’astre, satellite naturel de la Terre, a depuis des millénaires suscité la curiosité. Et des mythes prenant des significations différentes selon les cultures, contextes et circonstances, ont accompagné sa douce lumière qui s’épanche sur la terre, pour les humains qui ne cessent de songer à découvrir leur voisinage céleste, comme la découverte des Amériques. Qui elle est fortuite alors la lune attire et attise la curiosité de sa visibilité.

- Le trou découvert sur le gabarit de Soyouz est dû à un acte de sabotage ! 4 octobre 2018

Apollo 17, station 6.jpg
Par NASA/Johnson Space Center (full credit) — Lunar and Planetary Institute (JPEG image), Domaine public, Lien

Payasage lunaire, photo Appolo-17

La période de la guerre froide mettait en concurrence les Etats-Unis et l’URSS dans plusieurs domaines. La conquête spatiale n’a pas de grands intérêts économiques directs, immédiats et visibles. L’URSS avait déjà réussi d’aller au-delà de l’atmosphère. Et ses cosmonautes ont même tourné autour de la planète qui avait longtemps guidé les pas de l’homme.

Mais inéluctablement une démonstration de la maîtrise des technologies, tenait à cœur les Américains. Et comme pour l’armement, ce qui est un probant signe de l’accumulation des connaissances et de leur mise en pratique, fait redouter la puissance que la conquête du ciel a approuvé avec la grandeur et la force des armes volants.

Le 20 juillet 1969, l’agence spatiale américaine, la NASA, remplit ainsi l’objectif fixé par le président John F. Kennedy en 1961. Poser un équipage sain et sauf sur la lune avant la fin des années 1960, dans le but de démontrer la supériorité des États-Unis sur l’Union soviétique, devait aussi être une réussite scientifique.

Ce qui est l’une des plus notables prouesses astronomiques de toute l’Histoire de l’humanité, elle est pour certains esprits rétrogrades et généralement noyés dans l’ignorance, plus particulièrement les tenants à « théorie du complot », le programme de la NASA pour la lune n’a jamais été réalisé. Et ce qui est vu par les terriens a consisté de réaliser des images en studio.

- Avancée scientifique pour toute collusion de la Terre avec un astéroïde 13 juillet 2017

Ils étaient 3 hommes, pilotes de profession, à prendre l’envol. Sans être préalablement assurés de leur retour, ils épousé cet esprit de sacrifice, qui met l’humain sur le chemin de nouveaux radieux destins. Neil Amstrong est devenu le premier homme à avoir posé le pied sur la Lune, ce 21 juillet 1969.

Le fait a été suivi par le 1/3 de la population du Monde à une époque où même la communication sociétale a vécu l’une des plus importantes révolutions. Les foyers des familles venaient d’accueillir un merveilleux meuble flambant de lumières technologiques : la télévision. Qui a servi à la retransmission de la descente sur la lune !

Dès 1963, la NASA se préoccupe la portée du programme Apollo et crée l’AAP (Application Apollo Program). Lequel s’est tracé plusieurs projets ambitieux. Des missions de séjour de longue durée sur la Lune, l’envoi d’un équipage sur le sol martien, la création d’une station spatiale et le survol de Vénus par une mission habitée.

Largement inspirée des créations littéraires et artistiques, comme "De la Terre à la Lune" écrit par Jules Verne ou bien le film de Méliès Georges "Voyage dans la lune". Ainsi que des travaux d’astronomie que la civilisation arabe, d’ailleurs attachée au calendrier lunaire, a promulgué, dans sa langue féconde de mathématiques en sublimant les plus complexes calculs.

La conquête de la Lune va connaître son apogée dans carrément les mois avenirs. Une course effrénée recommence déjà en mettant sur la ligne de départ les puissances actuelles. Toutes déterminées à être au rendez-vous, dès 2019, d’être sur le sol lunaire !

Youri Gagarine

Youri Gagarine en 1961.
Par Arto Jousi

Répondre à cet article