POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Délinquance itinérante, KLEPTORAMA des temps modernes



Menus larcins et gros coups, les voleurs travaillent souvent...


vendredi 13 mai 2011
par Rebel Kazimir


Alors les polices perfectionnent leurs moyens et les lois quêtent depuis que l’homme n’a cessé de légiférer, les criminels… De leurs côtés les delinquants trouvent de nouveaux créneaux à être victimes de leurs larcins. En réalité la bonne philosophie, de la morale et de la respectabilité, a désigné que le voleur est plus digne que le mendiant, que cela risque de froisser philanthropes, justiciers et autres sociologues. L’Office Central de Lutte contre la Délinquance Itinérante (OCLDI) est une structure française qui existe depuis 2004...

Le site de L’Office Central de Lutte contre la Délinquance Itinérante (OCLDI)

Du fait de l’audace de l’auteur indélicat, considérée le propre des gens ayant domestiqué la peur, ainsi que de l’intelligence des combines qu’il faut monter pour réussir le vol… Les détrousseurs sont honorés comme des héros, et personnages par excellence du polar, d’une certaine littérature. Et l’Histoire a retenu que Lucky Luciano comme chef exagérément charismatique de la mafia, Al-Capone ou bien Dilinger comme des bandits spectaculaires. Bonny and Clade ou bien Jesse James jalonnent la mémoire américaine, ce nouveau monde implacable dit « première puissance mondiale ».

Il ne s’agit pas de vénérer le pays yankee et encore moins faire l’apologie du crime. Car il y a aussi le voleur de poules, le chipeur des denrées des étalages et le bandit sans honneur. La mafia que la police italienne n’arrive pas à démanteler et ce depuis des décennies, a été le mot qui désigne le voisin, de l’ami et même du frère, généreux, toujours flambeur et quotidiennement bien habillé ! Sans lui demander par quoi gagne-t-il son luxuriant train de vie. Les gens de la mafia se sont distingués comme des émetteurs prolifiques, envers leur environnement, de cadeaux ! Ils s’octroient ainsi connivence et estime.

Parmi les nouvelles astuces qui trahissent le délit, certes la cybercriminalité tient le haut du pavé. C’est-à-dire celle qui brassent des sommes énormes et causent des dégâts, de 10 à 100.000 fois plus coûteux que les butins. Elle exige outre des connaissances, en informatique, et des tâches qui durent placés comme des pièges. Le Web, par l’éloignement, donne aussi occasion à certains minables de vous inviter via l’émail à révéler les coordonnées de votre compte bancaire, tous simplement de la manière la plus crédule et virtuelle !

Parmi les formes de crimes qui sont liées par leurs méthodes, il y a celle de prendre du denier public par les décideurs, ou les employés de toutes les hiérarchies, des biens collectifs et étatiques. Et ce sont de malhonnêtes serviteurs du prince. Les détournements restent la tentation humaine, aussi vile qu’une traîtrise de soi et de ses prochains, appelé aussi corruption ! Se faire passer pour un religieux, en outre, assure un blanchiment d’apparence la plus prisée par nombreux pillards…

Cependant l’itinérance est devenue la plus en vogue parmi les plus ignobles méthodes de prédation criminelle. Exigeant la présence physique et aussi la bougeotte du voleur, pour qu’il commette une rapine basée essentiellement sur l’abus de confiance, et disparaître... Cette méthode était plus attribué à certaines populations nomades (elle n’est pas strictement due aux gitans, roms etc), sans stabilité professionnelle et s’adonnant à la pérégrination. Des villages voient arriver des voisins, acheter un demeure à un prix qui ne les mettrait en soupçons, car observés sans le moindre besoin de commettre une infraction, mais découvrent que les escrocs.

Un crime d’une nature spéciale est né dans le capitalisme boursicotier et l’économie marchande. Des employés changent fréquemment des postes et d’entreprises, en se faisant approcher des fonctions où il est possible de soutirer des produits valeureux et pourquoi pas directement happer de la finance toute fraîche.

Des caissiers, des vendeurs, des chargés de stocks et des comptables voient défiler, les produits de leurs rêves frustrants, l’objet de leurs instincts véreux, déloyal et indécent ! Certaines caméras, de surveillance où qu’elles peuvent être, et celles d’espaces commerciaux ont déjà révélé…