POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > Insolite, informations atypiques, monde, étrange, inexplicable, réalité, (...) > La NASA A DETECTE UNE FORME DE VIE EXTRAORDINAIRE, COMME EXTRA-TERRESTRE.

La NASA A DETECTE UNE FORME DE VIE EXTRAORDINAIRE, COMME EXTRA-TERRESTRE.



Conférence d’astrobiologie annonçant que la VIE pourrait exister dans des milieux hostiles.


jeudi 2 décembre 2010
par N.E. Tatem


Lors d’une conférence de presse à laquelle ont été conviés des journalistes, les représentants de la NASA vont annoncer la probabilité de l’existence d’une forme de vie en dehors de la planète Terre. La nouvelle est lancée depuis le site Web de la NASA. Il s’agit d’une bactérie découverte en Californie pouvant assimiler l’arsenic, un élément chimique considéré un redoutable poison...

MISE A JOUR... La conférence a révélé que la forme de vie insolite a été découverte sur TERRE ! Avec des propriétés qui sont celles de l’espace céleste...


Voir en ligne : Communiqué de la NASA, annonçant la conférence.

La conférence du 2 décembre, sur NASA TV

Mary Voytek

Parmi les personnes qui prennent parole, lors de cette conférence diffusée par NASA TV, au nom de l’agence spatiale américaine Mary Voytek, chargée du programme d’astrobiologie. Et Pamela Conrad, « astrobiologiste » au centre spatial, toutes les deux relèvent de la NASA. Ainsi que Goddard Felisa Wolfe-Simon, chercheuse (son site Web) en astrobiologie à l’USGS, l’Institut de géophysique américain. Et Le professeur James Elser de l’Arizona State University, Tempe.

Depuis quelques semaines, précisément depuis l’été de cette année, des savants qui observaient l’espace se sont mis d’accord sur un même constat. L’information a été largement diffusée en Russie. Et paradoxalement en Europe, elle est restée au stade de mèche, rumeur ou simplement une information de prétentieux fanfarons qui ont invité des Hommes Verts à une soupe aux choux.

Les russes avancent même dans des explications. : « … ces données, ces organismes en question respirent l’hydrogène qui se trouve dans l’atmosphère de Titane, alors que les organismes terriens respirent l’oxygène. Les savants n’excluent pas que nous sommes en présence d’une forme de vie biologique foncièrement nouvelle et complètement différente par rapport à celle qui existe sur terre. »

A propos d’un satellite de Saturne, (quel joli pseudo !) « Titane », et d’ailleurs le plus étrange et connu, depuis 1655 par son volume et son ancienneté. L’équivalent d’une vraie lune pour saturne. Il pouvait abriter une forme quelconque de vie. Mais depuis, si les prospections sont arrivées à la détecter, cette nouvelle confirme des présomptions de l’existence d’autres habitants dans les innombrables galaxies qui partagent l’univers.

Rotation de Titane

De l’eau sur Titane


Un océan sur Titan
envoyé par yannaki. - Regardez plus de vidéos de science.

Les conclusions sur la présence des formes de vie biologique primitive ont été faites après l’analyse des données recueillies par la sonde américaine Cassini. Et les russes n’ont pas cessé de confirmer, alors que les américains comptent relancer un programme spatial dont ils gardent les tenants et les aboutissants au secret, laissant croire que depuis l’élection d’Obama, la conquête de l’espace n’est pas parmi les grands rêves officiels du pays de l’oncle Sam.

Suscitant une grande effervescence, notamment sur internet où la blogosphère friande de ce genre de Buzz/Graal s’est donnée à cœur et joie. En annonçant la tenue jeudi, à 14H00 (19H00 GMT), de cette conférence de presse sur une découverte scientifique liée à la vie extra-terrestre, les tenants de l’Ufologie (Etude des ovnis) ont vu monté leur enthousiaste adrénaline.

L’astrobiologie est une chaire multidisciplinaire qui, appelée aussi l’exobiologie, étudie les conditions qui donnent la vie dans d’autres sites planétaire de l’univers. Les éléments à l’origine de la vie, permettent les détections. La localisation, avec la chance de la croiser quand elle quelque part, dépend de cet ensemble de conditions et d’éléments qui la perpétuent aussi.