POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Dispositions variables du travail intermittent




lundi 2 février 2009
par touret


Je suis un employeur dans une entreprise de boyauderie. J’emploie des salariés en travail intermittent dont les périodes de travail et la répartition des heures de travail sont variables. J’informe les salariés des nouvelles propositions. Et chacun dispose de sept jours pour répondre.

Je suis un employeur dans une entreprise de boyauderie. J’emploie des salariés en travail intermittent dont les périodes de travail et la répartition des heures de travail sont variables. J’informe les salariés des nouvelles propositions. Et chacun dispose de sept jours pour répondre.

L’un d’eux a refusé les dispositions que j’ai fixées alors je les ai reformulées et je les lui ai proposées. Mais, il les a encore refusées. Alors, je l’ai congédié. Il est venu contester son congédiement, prétendant qu’il a le droit de refuser les propositions qui ne lui conviennent pas.

Donc, je lui ai exigé de consulter la Convention collective de boyauderie. Je lui ai fourni un exemplaire que j’ai recommandé du site convention-collective-fr.com. Et il a constaté qu’il ne peut pas refuser les propositions deux fois consécutives. Reconnaissant sa faute il a voulu être réintégré dans l’entreprise. J’avais besoin des salariés, je l’ai réemployé.

Droit de retrouver son emploi après un congé sabbatique

Je suis un salarié dans une entreprise de bricolage. J’y travaille depuis quatre ans, et j’ai eu une promotion.

Cette année j’ai pu bénéficier d’un congé sabbatique. A la fin du congé j’ai voulu retrouver mon poste. Mais, mon employeur a voulu me remettre au poste que j’occupais avant ma promotion. Evidemment, j’ai refusé.

Je me suis rapporté à ma Convention collective sur le site convention-collective-fr.com et j’ai vérifié que j’ai droit à être réemployé dans le poste que j’occupé avant mon départ ou dans un poste équivalent.

Alors, j’ai exigé le versement des dommages-intérêts et mes indemnités de licenciements puisque le contrat est considéré résilié par le fait de l’employeur.

Source : http://www.convention-collective-fr.com

Votez pour cet article : Dispositions variables du travail intermittent