POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Mokhtar Belmokhtar aurait été tué par des raids américains à Ajdabiya en Libye



Le pentagone confirme l’opération, mais attend l’identification


lundi 15 juin 2015
par jaco


L’armée américaine a lancé, pendant le week-end notamment le samedi 14 juin 2015, des frappes sur le territoire libyen, ciblant des fiefs de terroristes. L’annonce faite par le gouvernement libyen, celui chassé de Tripoli, la capitale, par les milices et les islamistes, assure que le terroriste algérien Mokhtar Belmokhtar aurait été tué. Ce qui a été confirmée, mais avec beaucoup de précaution, par le pentagone.

Voir en ligne : Notre dossier : LIBYE

Les frappes aériennes américaines ont visé la ville côtière du nord d’Ajdabiya. Située au nord-est du pays, elle est actuellement un grand centre de stockage et de distribution gaz. Depuis le début de l’année nombreux groupes d’islamistes ont pris contrôle de cette ville, capitale du district de Al Wahat. Elle est à environ 160 km au sud de Benghazi, sur l’autoroute côtière menant à Tripoli dans le golfe de Syrte. Elle fut de 2001 à 2007 la capitale du district du même nom.

Nos articles en rapport avec ce sujet
- Du Mali à In-Amenas, incursion pour diversion de Kamikazes d’Al-Qaéda
- Retour des travailleurs étrangers à In-Amenas
- Belmokhtar donc vivant : sa tête mise à prix pour 5 millions de dollars
- Les arsenaux de Kadhafi, et ceux de L’OTAN mis à la disposition des insurgés libyens, s’évaporent dans la nature...

L’histoire de cette cité est des plus riches au Maghreb. Elle fut un centre (actuellement bas) militaire romain nommé Corniclanum. Elle figure sur la Table de Peutinger sous le nom de Corniclano. Conquise par Amr ibn al-‘As en l’an 643 sans combats et contre une rançon de 5000 dinars de l’époque, permettant à ses habitants de se convertir à l’islam. Comme elle était une capitale fatimide, Moez-li-din-allah el-Fatimi fondateur de la dynastie fatimide, y séjourna et d’où commença une riche période prospérité.

D’abord c’est un représentant du gouvernement libyen, parlant sous anonymat parce qu’il n’a pas été autorisé à parler aux journalistes, qui a déclaré qu’un raid de l’aviation américaine a ciblé les environ de la ville côtière du nord d’Ajdabiya, pour frapper un groupe de combattants islamiques. Ces derniers étaient identifiés, selon des indications locales, liés à Al-Qaida.

Un premier bilan de l’assaut fait état de cinq terroristes tués et de plusieurs blessés. Ces frappes sont intervenues, alors que les éléments de l’armée libyenne qui gardaient l’hôpital de la ville, étaient en affrontements qui ont duré plusieurs heures dès la veille. Un communiqué du gouvernement libyen a a précisé que l’armée américaine est intervenue après consultations. Le fonctionnaire libyen ne pouvait pas aussi confirmer si Belmokhtar a été vraiment tué.

Les responsables américains disent encore qu’ils continuent d’évaluer les résultats de la frappe de samedi. Le porte-parole du Pentagone, le colonel Steve Warren a estimé que l’assaut a été un succès et a atteint sa cible. À ce moment, ni les autorités américaines ni le gouvernement libyen n’ont pas apporté la preuve de la mort de Belmokhtar a été abattu. L’identification nécessite probablement un test d’ADN, ou bien une annonce par le groupe de Belmokhtar pour la confirmation.

Le responsable américain a précisé aussi que deux avions chasseurs de type F-15 ont lancé plusieurs bombes de 500 livres dans cette attaque. Mokhtar Belmokhtar a été donné pour mort à plusieurs reprises, mais il est revenu sur la scène notamment avec de récentes attaques contre l’armée française et malienne.

Le plus illustre des actes de ce terroriste algérien est la prise d’otages au site gazier algérien d’In-Amenas en janvier 2013, dont il était le commanditaire. Elle s’est soldée avec une trentaine de morts étrangers et deux algériens, ainsi que pas moins 25 terroristes abattus et quatre à cinq appréhendés vivants après des blessures.

Participer à notre mini-sondage de moins d’une minute ICI - MERCI

Répondre à cet article