POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > Editorial, opinion, point de vue, déclaration, paix, pertinente, monde, (...) > TENTATIVE D’ATTENTAT AU MAGASIN « PRINTEMPS » A PARIS

TENTATIVE D’ATTENTAT AU MAGASIN « PRINTEMPS » A PARIS



LA REVENDICATION DIT LONG SUR LA PROCHAINE DEFAITE DES TROUPES ALLIEES EN AFGHANISTAN.


mardi 16 décembre 2008
par Azouz Benhocine


Avertissement de terroristes aguerris ou simples essais d’amateurs, les cinq pains d’explosifs du magasin « Printemps » ont été déposés par une main qui se revendique du : Front de Libération Afghan ! Plusieurs menaces ont été signalées dernièrement dans cet ordre de la situation en Afghanistan.

Dernièrement en Afghanistan, les forces alliées ont été la cible de deux attentats marquant une nouvelle stratégie des groupes terroristes généralement liés aux Talibans. Ces 2 actes ont frappé la logistique des armées étrangères stationnées en Afghanistan depuis les attentats du 11 septembre des USA. Quelques 200 individus, très mobiles et qui donnent l’impression d’être bien préparés, ont brûlé en 2 nuits successives plus de 300 véhicules utilisés dans le transfert des équipements et le déplacement des troupes... Le stationnement de ses équipements est bien éloigné des zones habituellment opérationnelles.

Image hébergée par servimg.com

Vers onze heures de la matinée du mardi 16 décembre, un colis suspect a été signalé au niveau des toilettes hommes du magasin « Printemps » situé au boulevard Haussmann dans le 9ème arrondissement parisien. Le paquet contenant 5 pains de dynamite d’un poids de 100 grammes chacun, a été découvert au niveau du second étage du prestigieux espace commercial où affluent, en cette période de l’année, nombreux badauds et clients.

-o-

L’intervention des agents de désamorçage a permis de découvrir que la charge n’était pas liée à un quelconque système pour qu’elle explose. S’agit-il simplement d’un avertissement, d’autant que ce magasin a été touché par un attentat en 1986 et dans la même période des fêtes de l’année ? La vulnérabilité de ce quartier commercial est l’immensité de la foule qui s’y rend quotidiennement tant pour faire des achats que pour contempler les décorations dont jouissent les rues et étales ainsi que les vitrines des commerces situés dans ce quartier.

Image hébergée par servimg.com

Mais ce sont les actes qui ont cette revendication, reçue par l’AFP pour bien savoir à qui s’adresser… Signalant plusieurs bombes au niveau 1 du magasin. Mais c’est aussi plusieurs manaces ont été enregistrées dernièrement. Elles concernent toutes le cas afghan.

Elle est destinée aux autorités françaises de faire quitter aux troupes militaires françaises le territoire afghan, qui font avancer l’idée d’un enlisement des alliés dans une guerre qui n’a rien de commun avec d’autres du passé relevant de l’expérience de l’armée française. L’armée russe, pourtant lourdement équipée mais moins exercée à l’action quoi qu’en pensent les experts militaristes.

Image hébergée par servimg.com

Dans les tâches et l’immensité de la nébuleuse intégriste de l’islamisme « djihadiste », il existe une harmonie d’ensemble qui veut que quand un égaré ou solitaire terroriste peut commettre le pire, il arrive à mettre son acte, sa simple menace et sa revendication dans la stratégie de tout l’ensemble.

Pour ce cas précis, à la veille de la période des fêtes de fin d’année, savoir poster la revendication en dit à qui on risque d’avoir affaire. La vigilance est de mise.

Votez pour cet article : Magasin Printemps à Paris, tentative d'attentat.