POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


La population birmane est la plus charitable du monde



Riches donateurs et simples volontaires pour bienfaisance, face à la pauvreté !


lundi 19 janvier 2015
par Hugo Mastréo


La philanthropie n’est pas le propre des riches. Dans les pays sur la voie de sortie du sous-développement, la générosité se développe. A l’échelle de l’humanité, elle fait de grands pas dans les pays émergents. Et plus rapidement que dans ceux économiquement puissants qui gardent encore le haut du podium en matière de dons aux populations pauvres...

Alors que la lutte des classes n’a plus d’autres choix que la démocratie pluraliste, puisque des victoires aux élections, les catégories pauvres, bien représentées, peuvent changer leur situation, leur pays et leur existence.

Notre époque donne encore davantage de richesses aux capitalistes, donc ça continue avec les réussites des entrepreneurs pionniers. En conséquence, le partage est devenu plus encore dynamique et solidaire entre les couches moyennes et les plus vulnérables, la mobilisation des bonnes volontés.

En Birmanie...

Selon le dernier rapport de CAF « Charities Aid Foundation », la Birmanie est le premier pays en matière de charité dans le Monde. Outre le bénévolat et autres actions d’entre-aide, comme le soutien aux étrangers, c’est le pays où les gens donnent le plus d’argent pour soutenir les personnes les plus vulnérables.

Cette étude qui a établi l’indice de solidarité exprimé par les citoyens, montre que, malgré les troubles qui augmentent dans l’ensemble de la planète, et la faiblesse des progrès humains, 91% de la population au Myanmar a fait don à la charité, tandis que 51% a fait du bénévolat et 49% ont dit qu’ils ont aidé un étranger. Ce qui sont donc les plus énormes efforts constatés par rapport à d’autres pays pour permettre le classement.

Pour la Birmanie, on parle de persécutions dont sont victimes les musulmans, les Rohingyas, et le silence "INTERNATIONAL" qui est maintenant complice. Un autre amalgame avec l’islam bat son plein. Mais c’est une autre Histoire, pour une minorité... Nous y reviendrons.

Infographic: The Most Charitable Nations in the World | Statista
You will find more statistics at Statista

Publié le 18 novembre, pour la 5ème fois, l’indice global des activités de bienfaisance qui classe les pays en fonction de la proportion de personnes qui, selon World Poll de Gallup, avaient donné de l’argent à un organisme de bienfaisance, du bénévolat ou aidé un étranger, cette année (2014) la Birmanie (Myanmar) détrône les États-Unis d’Amérique qui sont suivis par le Canada.

A partir de 2013, la solidarité est devenue plus marquante dans les pays émergents parmi lesquels peut être classée la Birmanie où sont révélés ces prometteurs gestes. Il est aussi reconnu que la convention religieuse qui imprègne fortement la culture de Sangha Dana (bouddhisme) en Birmanie est à l’origine de ces gestes, considérés des dons de charité adopté par tous.

On pourrait faire valoir que les dons sont essentiellement un impôt volontaire, en contrepartie des services et des équipements fournis par une myriade de moines et nonnes. Cependant, en essayant de faire une telle distinction, strictement religieuse, serait aussi impossible en Birmanie comme dans tout autre pays.

Mais l’essentiel de ce débat est dans un registre d’inégalités, à la fois économiques et sociales, que la charité solidaire est irremplaçable pour réaliser une partie d’une justice commune...

Rapport de l’indice du développement qui inclut les côtes des inégalités.

UN Human Development Report 2014
- SOURCE 1
- SOURCE 2 encyclopédie

Répondre à cet article