POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > L’Europe base arrière d’une menace, ailleurs plus répandue

L’Europe base arrière d’une menace, ailleurs plus répandue



La terreur enragée de loups solitaires à mobilité véloce


jeudi 3 juillet 2014
par Gros Emile


Alors que le monde musulman est livré aux hordes de fanatiques qui dévastent des nations, l’occident est à l’apogée de ses convictions de redouter la propagation de l’islamo-terrorisme dans le Monde. Mais pourquoi donc l’occident ? Les chiffres alarmants de jeunes européens présents dans une « guerre religieuse sans nom », ne font plus de crédules.

Voir en ligne : Notre dossier : Djihadistes - Syrie - Irak

Oui pourquoi l’occident ? Mais pas l’Asie, tant que la Chine est sporadiquement frappée. Ou l’Afrique puisqu’elle est envahie au Sahel par les boko-Haram et Ansar Charia. Ou l’Amérique Latine est moins peu éloignée, puisque déjà frappée en Argentine le 18 juillet 1994. Ou bien les USA, où le fléau international met l’alerte rouge et abreuve les populismes !

Ouverte à disposer de main d’œuvre d’émigrants et ayant à son cheville un lourd passé colonial, l’Europe est devenue une base secondaire, à une criminalité confessionnelle utilisée auparavant employée en combattante anticommuniste en Afghanistan. Par rapport au monde musulman, l’ancien continent est casuel dans la montée de l’islamo-terrorisme...

D’Angleterre les djihadistes qui rejoignent l’EIIL, soi-disant en Syrie mais se promènent en Irak, se comptent aussi en plusieurs centaines. En France le chiffre officiel est d’environ 280 jeunes partis en Syrie, alors que les solitaires restent de vrais anonymes.

Aucune expertise, en dehors des suivis des enquêteurs et des déclarations de parents, ne peut vraiment insuffler aux conspirations la vérité. Des contingents de jeunes du Monde activent au Proche-Orient sous le label Al-Qaïda et certains reviennent à leur bercail. L’Europe connait le plus grand nombre de retours...


L’appel déchirant d’une mère de djihadiste par 6MEDIAS

Selon une dépêche de l’AFP, du 2 juillet, la sécurité aérienne vers les Etats-Unis est renforcée au niveau des aéroports. La liste des aéroports concernés, par des mesures draconiennes, ne sera pas dévoilée pour ne pas renseigner les terroristes.

Selon des renseignements obtenus dans le cadre de la réévaluation régulière des menaces dans le monde, la menace est omniprésente et risque d’éclater à tout moment. De quoi préparer les simples voyageurs aux tracas de contrôle méthodiques.

La livraison de terroristes vers les Etats-Unis place l’Europe parmi les destinations de second degré par rapport à l’alerte rouge et permanente des ressortissants de certaines régions soulignées au noir.

Répondre à cet article