POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > Egypte : 2é pas en avant de la révolution, 30-06-2013 après 2011 (...)

Egypte : 2é pas en avant de la révolution, 30-06-2013 après 2011 !



Les armées arabes et la guerre intérieure face à l’islam politique - 1ère partie


mardi 20 août 2013
par Azouz Benhocine


Les affres qu’ont subi depuis des années les égyptiens de la part des Frères Musulmans, comme les affrontements avec l’armée appelée à chaque fois pour éviter le chaos, est une affaire aussi vieille que peut l’être l’histoire contemporaine du pays. VIDEO en langue ARABE ici-bas citant avec les dates, des crimes précis. Un document édifiant dont les exactitudes rejoignent des données enregistrées, comme articles de presse, constats et témoignages !

Voir en ligne : Notre dossier : L’Egypte dans le Printemps Arabe.

La sectaire confrérie égyptienne a vu le jour en 1928 et n’a jamais renoncé tant à ses razzias dans son bercail. Une sorte d’institution se servant de l’islam, pour imposer des préceptes antagoniques aux nouvelles aspirations d’un millénaire plus rationnel. Et infligeant la haine au sein des Egyptiens.

Qu’à ses propagations sur les continents, via toutes les mosquées du Monde, et sans exception aux autres régions du monde musulman. Propagation qui se traduit par l’endoctrinement des masses. Le redoutable outil des lieux de culte distille des discours théologiques qui prennent le pas dans le vide culturel !

La théorie du complot dans le « printemps arabe », affabulation de colonisés par des ombres

L’Amérique Latine et la Chine pour l’Asie s’en sortent de l’ère coloniale, ou de la postindépendance, en ayant un potentiel de gauche. Déclaré ainsi et construit de leur expérience, auquel l’Afrique et les arabes (islam oblige) tournent le dos ! La gauche égyptienne est de loin la plus proche des masses populaires, dans son contexte du monde arabe.

PDF - 113 ko
déclaration du 3 août 2013 du Parti communiste Egyptien
1. La révolution de juin, corrige le cours de la révolution de janvier

Elle emprunte avec une jeunesse armée de moult espoirs de justice, une méditation d’espérance, dans le traitement des objectifs de changement du « Printemps Arabe » happé par l’islamisme. Un « Avril brisé » dit un écrivain albanais à propos de vendetta obscurantiste !

De sérieuses consciences juvéniles s’engagent enfin par où puissent jaillir le progrès, quand l’alternative au suicide collectif : de simples valeurs démocratiques pour les citoyens respirent leurs libertés ! Faut-il leur accoler machinalement la manipulation étrangère ?

Ce sont les populations arabes et musulmanes, elles-mêmes qui sont responsables de leurs actes et destins. Même si des interventions exogènes peuvent être suspectées d’ingérences, discrètes ou directes, elles influent inéluctablement les faits, puisqu’elles agissent. Dans le Monde où s’activent des stratégies, certainement la plus dangereuse s’accorde avec le chaos obscurantiste local.

Les peuples concernés s’autodétruisent donc en récidivant dans des troubles et avec des coups d’Etat ? Le théorème du complot étranger est insignifiant dans les révoltes du « Printemps Arabe ». Et il est même affligeant que des peuplades, secouées de leur léthargie, et qui se ressuscitent de leurs cendres du Phénix, soient offensées d’être irresponsables… Une saveur revigorante puisque printanière s’agrandit, dans le défi de #Tamaroud. Et pourquoi pas, c’est la société qui acquiert un enseignement dans son effort de s’améliorer, un pas-en-avant engageant le rêve ?

Le Caire est au centre de l’ensemble géographique du monde arabe. Son antiquité pharaonique et son rayonnement grâce aux séries TV des années 70/80, font une république arabe qui recèle bien sa révolution du 21ème siècle. Une entité étatique qui s’appuie aussi sur une démographie mutée avec le contexte mondial qui n’épargne aucun.

La révolution égyptienne chemine, une entreprise en construction quoique pensent les manipulations incrédules ou les théologies sacrées ! Toute révolution a sa doctrine, l’addition des propensions qui induisent ses pas, autant qu’elle puisse escalader de marches si c’en est une. Et la #Tamarod révolutionnaire, celle du 30 juin a corrigé celle de 2011 dite de « Tahrir ».

SUITE : Les armées arabes et l’ennemi intérieur

Dans le prochain article, une autre vidéo exclusive : La question de la sécurité pour l’armée égyptienne. Dans le printemps arabe, la reprise économique est liée à la stabilité, la domination de la criminalité avalisée par la théocratie est plus déterminée que l’armée.