POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Les flibustiers de l’Internet.



De Tunis ou Abidjan, je reçois des "pourriels" qui me proposent fortunes et trésors...


vendredi 27 avril 2012
par drmohamedsellam


Depuis longtemps, je ne reçois que des lettres spams, des lettres dont le contenu est toujours à peu près le même…

Un banquier me dit qu’il a de l’argent prêt à être transféré à mon compte. Et que cet argent est contenu dans un compte dont le titulaire est mort dans un accident sans laisser d’héritiers potentiels.


Les flibustiers de l’Internet : qui sont ces mystérieux escrocs ? Le territoire africain abrite la source de "spams" ou "pourriels"... Internet est aussi un terrain de bandits qui comptent sur la crédulité de leurs prochains.

Une autre lettre émanant d’une prétendue dame en état d’agonie qui veut faire don de tous ses biens et qu’elle m’a choisi pour en être le dépositaire…

Une autre lettre dont l’expéditeur ou l’imposteur est allé trop loin, défiant à vue d’œil toute autorité. Il me dit qu’il a une caisse pleine d’argent placée sous plomb.

Et qu’il est prêt à me l’envoyer par la voie diplomatique pour ne pas éveiller les soupçons… et que, dès la réception de la prétendue caisse, je devais débourser à celui qui me la remettrait,la somme de 40.000 dollars.

Il s’avérera plus tard que c’est une arnaque démoniaque. Une imposture machiavélique. C’est un réseau entre Tunis et Abidjan… Une coterie malfaisante, un gang de malfaiteurs chevronnés, écumant, au vu et au su de tout le monde, à Tunis et il y en a peut-être un autre gang qui tirait les ficelles à partir d’Abidjan.

Or ces gens-là sont- ils des êtres humains ? Sont-ils des bêtes fauves ?

Ce sont des imposteurs à la recherche d’une proie facile pour la plumer et la gruger à plate couture.

Ils n’ont pas cessé de souiller de leur infamie l’Internet et de le réduire en un réseau pour le pillage et la débauche…

Dr Mohamed Sellam

msellam83@yahoo.com