POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > TECHNOLOGIE, INTERNET, PERFORMANCES INCLASSABLES > L’astéroïde Apophis a rendez-vous, dans 10 ans, avec la Terre.

L’astéroïde Apophis a rendez-vous, dans 10 ans, avec la Terre.



Ils sont plus nombreux, avec une de 5 à 10 mètres, qui se rapprochent de notre planète.


mardi 20 août 2019
par Gros Emile


Ce n’est pas un film hollywoodien. C’est un danger clair et présent. Découvert en 2004, l’astéroïde « géocroiseur » Apophis est soupçonné de pouvoir causer une collusion avec la Terre. Elle aura lieu dans exactement 10 ans, la rencontre avec notre planète pour le vendredi 13 avril 2029, voir le communiqué de la Nasa (plus bas). Et on s’y prépare. D’où des intervenants qui tentent de nous rassurer.

Voir en ligne : Notre rubrique pour Science, Espace, Fusée...

Le président de SpaceX, Elon Musk, s’est adressé, 18 août, sur Twitter à, ses « followers » bien sûr atteints avant tous. Comme ce réseau social est l’heureux adopté par des personnalités, comme le locataire de la Maison Blanche, un message tient carrément de communiqué officiel. A propos de ce rocher, environ 325 mètres de diamètre, qui se balade dans notre ciel est suivi depuis qu’on peut visionner les astres, moult intervenants.

Cette animation montre la distance entre l’astéroïde Apophis et la Terre au moment de la plus proche position. Les points bleus représentent les nombreux satellites artificiels en orbite autour de notre planète et les points roses représentent la Station spatiale internationale.

Plus d’informations sur les astéroïdes et les objets proches de la Terre sont disponibles à l’adresse de NASA : http://www.jpl.nasa.gov/asteroidwatch.

- D’un coup, SpaceX transfert 60 satellites, sur 12 000, de Starlink, pour améliorer Internet vendredi 24 mai 2019

La NASA avait discuté de cet astéroïde, lors de sa conférence sur la défense planétaire de 2019 cette année, en avril, consulter ICI. En fait inévitablement, il passera si près que sa gravité pourrait affecter la Terre. Une aubaine excellente pour le monde d’en apprendre davantage sur des astéroïdes similaires.

Il y a 1 à 100 000 chances que l’astéroïde heurte la Terre. Mais il fallait souligner qu’Apophis « naviguerait de manière inoffensive près de la Terre, à environ 31 000 kilomètres de la surface… », selon un billet du blog du Jet Propulsion Laboratory de la NASA (JPL). Unanimement, cette opportunité incroyable pour la science de mieux comprendre comment agir, voire de bien étudier.

Avec des données plus au moins précises, la trajectoire de cet astéroïde, au passage de notre planète, est estimée, sans de fixes précisions ne soient avancées par les scientifiques. Ils annoncent qu’il sera visible pour la première fois à l’œil nu, lorsqu’il arrivera dans le ciel nocturne au-dessus de l’hémisphère sud. On pourrait alors le filmer depuis la côte ouest de l’Australie.

Il continuera de parcourir le monde, en traversant l’océan Indien, pour se rendre aux États-Unis. Dans son évolution, sa position la plus proche est quand il serait au-dessus de l’océan Atlantique. Lors de la soirée de la date fatidique, il arrive donc aux États-Unis, de quoi alimenter le scénario catastrophe. Et en raison de sa vitesse, il se déplace à travers l’océan en une heure, puis continuera à voler dans l’espace, s’il n’y a pas de collusion.

- Avancée scientifique pour toute collusion de la Terre avec un astéroïde jeudi 13 juillet 2017

L’affaire est prise au sérieux, tant que tous les calculateurs et autres prospecteurs de l’espace céleste s’adonnent à le traquer. Apophis suit une orbite proche de celle de la Terre, qu’il croise deux fois à chacune de ses révolutions de 323 jours. Lors de ses passages à proximité de la Terre sa vitesse relative est d’environ 5 km/s soit 18 000 km/h.

Dans 10 ans, l’astéroïde numéroté 99942, surnommé l’astéroïde du nom d’un « dieu du chaos » qui est présent à la fois dans la mythologie grecque et connu aussi l’antiquité égyptienne, survolera notre planète dans le cadre de sa rotation cyclique. Les calculs disent que l’événement sera le vendredi 13 avril 2029. Ce qui est d’une probabilité, actuellement de 3%, selon nombreuses présomptions qui ont fixé ce rendez-vous.

Les observateurs du ciel, qui s’accordent à son retour aux parages de la Terre, disent qu’ils sont actuellement au moins de 2 000 astéroïdes, du même genre, potentiellement dangereux connus à ce jour. Il en est le représentant de ceux référencés et dont on utilise les acquis de connaissances scientifiques importantes qui peuvent un jour être utilisées pour la défense planétaire.

Plusieurs explications et alertes sont formulées au sujet d’Apophis. La science elle-même étant des thèses pouvant évoluer aux grès de l’évolution et des aléas ou interférences. Une éventuelle rencontre rapprochée avec la Terre changera l’orbite d’Apophis. Les modèles montrent qu’une approche avec d’autres éléments et notre Terre pourrait changer la façon dont cet astéroïde tourne. Et il est possible qu’il y ait des changements de surface, comme des petites avalanches.

- LES ASTEROÏDES OBJECTIF DE l’AEROSPATIAL COMMERCIAL lundi 30 avril 2012

L’astéroïde du dieu du chaos d’Apophis a été nommé d’après le dieu égyptien Apep (Image : Getty)

Répondre à cet article