Fichier de Populi-Scoop - Fichier de Populi-Scoop

POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

Magazine Analyse de l’actualité et alertes de pertinence sociale

  • Attentat-suicide, à Manbij, en Syrie où meurent des soldats américains

    Les actes de désespoir des éléments de l’Etat Islamique sont une fin de parcours...

    16 janvier 2019, par Azouz Benhocine
    Le dernier attentat en Syrie qui ouvre l’année 2019 par son ampleur, a touché Les troupes américaines et a fait des morts. Annoncée par plusieurs médias et responsables de la région, l’attaque a eu lieu près de la frontière « syro-turque » a été revendiquée par l’État islamique.
    Cet attentat intervient après l’annonce du président Donald Trump, en décembre, du retrait prochain des troupes américaines de Syrie. Le locataire de la Maison Blanche, à qui on attribue de l’amateurisme, avait justifié ce (...)
  • Réaliser des infrastructures et suivre l’essor des télécoms est une exigence sociale en Algérie

    L’obligation à Bouteflika de montrer que la rente n’est pas totalement détournée par les privilégiés

    16 janvier 2019, par Damien Djamel Bouch’Raf
    La réalisation des infrastructures, sur lesquelles a misé le règne controversé de Bouteflika en Algérie, mérite une judicieuse évaluation. Ces projets qui soulagent la population, répondent à l’évitement de la colère sociale ou à son terme si elle est déjà grondante.
    Les routes, les logements et les infrastructures comme les stades, les hôpitaux ou bien les bâtiments scolaires, s’inscrivent dans le retard des années antérieures. Alors que pour les télécoms, où figure Internet, c’est aussi la pression du (...)
  • Une conférence du sociologue Nacer Djabi, censurée à Batna, lors de la fête de Yenayer

    Une frappe de la "médiocratie" qui rend le peuple crédule, squatte les postes et empoche la rente

    13 janvier 2019, par Damien Djamel Bouch’Raf
    Pour la seconde fois l’Algérie commémore officiellement l’an 2969 du calendrier berbère (amazigh). Il était traditionnellement fêté en Afrique du Nord, puis il a subi l’ostracisme. Pour 2019, jamais le déploiement du folklore n’a connu une telle abondance. Cependant un intellectuel a été censuré de la conférence qu’il devait donner à l’université de Batna, 400 km à l’est d’Alger, avec une manière des plus vexantes.
    Deux conférenciers se sont exprimés avant lui. Puis avant d’entamer la sienne, le (...)
  • En 2018, aucun attentat terroriste en Algérie : après 3 décennies la bête immonde terrassée

    Les responsables idéologiques qui ont créé ce fléau ont le même but lors du vote de 2019, rester !

    13 janvier 2019, par Damien Djamel Bouch’Raf
    Evolution indiscutable de la sécurité en Algérie. Le terrorisme recule nettement en 2018, selon les exposés révélés en ce début 2019. Alors que le monopole du pouvoir par les anciens qui utilisent, le fléau islamo-terroriste pour se maintenir en selle, refuse toute alternance ou transition. Dans une grande solitude et une propagande très acerbe ayant pour vocable principal "LES GÉNÉRAUX", l’armée est maintenant victorieuse sur les hordes de tueurs, créées par les politiciens inassouvis d’avoir accaparé (...)
  • Les péripéties d’un Algérien qui renonce publiquement à l’islam et s’adresse au Christ

    Le calvaire dans un pays où la société vit sous l’évidence idéologique d’une religion

    10 janvier 2019, par Damien Djamel Bouch’Raf
    Voilà l’une des épopées les plus cruelles qu’on peut vivre dans un pays musulman, où la population n’a pas de considération pour la liberté de croyance. Le sort d’un musulman qui se convertit au christianisme en Algérie, illustre comment l’existence d’une personne devient insupportable pour l’hostilité et la haine de l’environnement humain. Depuis l’année 2000, le retour de Bouteflika aux affaires, l’exil a pris toutes ses formes et voies possibles. C’était l’ancien parti unique de la guerre des (...)
  • wikileaks avertit sur 140 choses que les journalistes ne devraient pas dire à propos d’Assange

    Des poursuites contre les médias qui s’adonnent aux Fake News ciblant un modèle...

    9 janvier 2019, par N.E. Tatem
    Nombreux mensonges sont répandus à propos de WikiLeaks et de son visage de proue. C’est même l’heure de savoir qui propage les « Fake News » ? Qui manipule l’opinion ? Et qui prend de grandes ressources financières en donnant intentionnellement de la désinformation ? Le moment est donc venu où les poursuites en justice peuvent s’inverser, sans s’encombrer de fausse moralité !
    Aucune des accusations produites à l’encontre du membre et du site Web d’informations, Julian Assange et Wikileaks, ne tient la (...)
  • Les drones , une nécessité sécuritaire urgente, pour l’immensité de l’Algérie

    Les industries militaires qui les répondent aux menaces résorbent le déficit économique

    9 janvier 2019, par Azouz Benhocine
    Les experts croient que l’Algérie a considérablement élargi sa flotte d’engins aériens sans pilote (UAV = unmanned aerial vehicle signifiant : véhicule aérien sans humain) et tente de l’adapter ou la faire correspondre à sa propre sécurité. Elle exploite à présent plusieurs aéronefs acquis de divers horizons. Puisque la technologie est éparpillée selon des petites « Start-Ups » qui peuvent se trouver n’importe, les fournisseurs sont petits et de partout. Des équipements viennent des Émirats arabes unis et de (...)
  • Un militaire prend à témoin l’opinion de la crise de vacance du pouvoir en Algérie

    La comédie ou conspiration du clan présidentiel met le pays à la merci des tentaculaires mafias

    9 janvier 2019, par Damien Djamel Bouch’Raf
    Le passage par la case du putsch et l’intervention de l’armée, voire de ses responsables qui répondent souvent devant le peuple pour chasser les crises, reprend de sa plus belle perspective. L’alternance démocratique endiguée en Algérie, par un pouvoir qui se schématise aux 2 derniers moudjahidine de la libération que sont Gaïd Salah et Bouteflika, a son issue. Elle commence à se dessiner.
    Malgré une visibilité peu nette, les dés sont jetés et tournent sur le tapis. D’habitude les militaires font leur (...)
  • La protection des Kurdes : les islamistes turcs aménageaient les frontières pour Daesh

    Donald Trump accepte, dimanche 6 janvier, de ralentir le projet de retrait des troupes syriennes.

    8 janvier 2019, par Azouz Benhocine
    Le rejet par la Turquie du nouvel appel américain pour la protection des Kurdes en Syrie, est un signe de discorde dans la région. L’ordre rectifié déplaît aux dirigeants turcs. Comme si l’EI (Etats Islamique), Daesh ou #ISIS, est déjà vaincu, voici l’illusion. Alors que la moindre faiblesse militaire, dans ces déserts à cheval entre l’Irak et la Syrie, peut remettre en selle les hordes d’islamistes dont, à l’heure actuelle, leurs armes ne sont pas récupérées.
    Ankara se précipite pour massacrer les (...)

... | 2820 | 2830 | 2840 | 2850 | 2860 | 2870 | 2880 | 2890 | 2900 |...