Fichier de Populi-Scoop - Fichier de Populi-Scoop

POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

Magazine Analyse de l’actualité et alertes de pertinence sociale

  • L’armée algérienne déploie 80 000 hommes aux frontières du sud...

    ... Quand 1/2 millions de migrants originaires de l’Afrique de l’ouest survivent au Sahel !

    22 juin 2018, par Damien Djamel Bouch’Raf
    Le chef de la diplomatie italienne à Alger ne s’est pas gêné de citer le déploiement de soldats aux frontières sud d’Algérie qui commence de la Tunisie jusqu’au Maroc, sur une distance de plus 4000 km. Outre ces indications qui semblent aider à la dissuader les intrusions à partir de la Libye, du Niger, du Mali et de la Mauritanie, il a laissé entendre que plus de 500 000 personnes venant des pays africains stationnent actuellement au Sahel. Redouter le terrorisme se prête aussi à une alerte pour (...)
  • Les médecins résidents d’Algérie signent la plus longue grève de l’Histoire !

    CAMRA : syndicat indépendant, politiquement battu par l’immobilisation d’autres forces sociales

    20 juin 2018, par Damien Djamel Bouch’Raf
    Sans dialogue sérieux qui implique des solutions aux crises qui opposent salariés et employeurs, le service public en Algérie est loin d’être parfait, donc peu protégé des arrêts de travail qui n’assurent pas les droits des citoyens. Le cas des médecins résidents est éloquent, sur la gestion des droits de grève et des rapports qu’ont les décideurs à l’égard des travailleurs. La santé se trouve ainsi affectée par deux épiphénomènes, la mauvaise prestation au public et la fuite des cerveaux...
    Il y a à (...)
  • Le baobab, arbre antique gravement menacé par le changement climatique.

    La disparition des espèces nuira plus au développement humain qui en est la cause !

    19 juin 2018, par jaco
    Le récent fléau de la disparition des baobabs alerte les scientifiques qui se sont attelés dans une recherche qui a, elle aussi, démontré l’ampleur de la catastrophe. Un programme de recherche scientifique a été lancé en 2005, pour élucider les caractéristiques controversées ou mal comprises de l’aspect, de la croissance et de l’âge du baobab africain. Il maintenant devant la catastrophique menace de disparition de cet gigantesque arbre.
    Consulter un résultat de recherche sur le baobab.
    9 des 13 (...)
  • Un roman de Pabloemma sur le génocide rwandais

    Corneille : l’enfant disparu du génocide rwandais.

    19 juin 2018, par pabloemma
    Que s’est-il réellement passé après le 6 avril 1994 ? Le petit Corneille avait moins de cinq ans à l’époque lorsqu’il s’est vu enlevé par une ONG chargé de la protection des enfants. Il avait été conduit au États-Unis par celle-ci suite au génocide survenu en 1994 au Rwanda. Une guerre dans laquelle fut assassiné son père et ses trois frères mais pas sa mère qu’il ne verra peut-être pas. Depuis ce temps là, Corneille n’avait jamais cessé de repenser aux siens. Plus de vingt-ans après, il était devenu un grand (...)
  • La bataille de Hodeida au Yémen, l’échiquier de plusieurs rois sur la diagonale

    L’Iran et l’Arabie Saoudite s’affrontent pour le contrôle du Golfe d’Aden...

    18 juin 2018, par Azouz Benhocine
    Les volumes de pétrole et de gaz qui transitent par le Golfe d’Aden et la mer ont estimés à plus de 3,4 millions de b/j de pétrole et à plus de 12% du GNL mondial. L’Iran, avançant ses pions dans région du Moyen-Orient, aspire à contrôler le Yémen en installant un pouvoir Houthi, c’est-à-dire chiite. Ce qui lui permet de faire main basse sur la baie située entre la corne de l’Afrique (Somalie) et la péninsule arabique (Yémen) et où le canal de Suez desserve plusieurs armateurs. Une guerre du genre (...)
  • En Libye, les traces de Belmokhtar disent qu’il court toujours

    Depuis son retour d’Afghanistan, il fait courir plusieurs services de sécurité

    16 juin 2018, par Rebel Kazimir
    Deux islamistes armés faisant sources d’informations aux forces libyennes ont confirmé que Belmokhtar, plus connu sous le nom de "L’Aâouar" (le Borgne), œil perdu en Afghanistan, est bien vivant. Dans ce pays de l’Est africain il a été donné mort en 2015, il s’en est sorti vivant et gambade actuellement dans des pays comme le Tchad, le Niger et le Mali. Les experts de la sécurité algérienne confirment, s’il était éliminé ça se saurait. Car il est polygame, marié à plusieurs femmes de cette région, où il (...)
  • Diminution drastique des investissements étrangers en Arabie Saoudite

    Malgré les projets de réformes, plus grand est le manque de confiance en les fanfaronnades de #MBS

    14 juin 2018, par Azouz Benhocine
    Pour son ambitieux programme de réformes, le prince saoudien #MBS a désiré mobilisé les investisseurs étrangers, puisque les fonds ne manquent pas localement. Les prétentions pour de nouvelles villes, l’ouverture des marchés du tourisme et des loisirs et l’assouplissement des restrictions sur la propriété étrangère des sociétés cotées par la Bourse saoudienne (Tadawul) ont été déclarées. Mais convaincre les investisseurs internationaux de mettre de l’argent dans le pays n’est pas acquise.
    Depuis la crise (...)
  • Sans complaisance, remballez vos données des communautés de socialisation virtuelle

    Quels destins pour les datas ? A vendre, à pirater, à échanger et à protéger ?

    12 juin 2018, par N.E. Tatem
    Entre autoriser et interdire que les données spontanément natives de l’utilisation des services d’Internet et jugées personnelles, les cœurs vacillent. La façon avec laquelle les individus partagent l’information interpelle. Une fois votre profil et vos contenus permettent de vous tracer et de vous suivre, faut-il avoir peur que vous serez victime d’attaques du genre "lavage de cerveau" ? Les gens réfléchissent plus à la manière d’être présent sur les réseaux sociaux du Web pour se protéger.
    Les (...)
  • Mois de mai sanglant en Libye, le pire depuis le début de l’année

    A Derna, le LNA de Khalifa Haftar joue la rude partie contre une nébuleuse islamiste

    11 juin 2018, par Azouz Benhocine
    La promesse de tenir des élections de l’assemblée nationale et d’un chef d’Etat en décembre 2018 dans l’atmosphère de crise n’est pas aisée. Rien ne ne s’y prête à ce que de telles opérations se déroulent dans la sérénité. Le 2 mai, une attaque de Dae’esh a visé le quartier général de la Commission électorale nationale (HNEC) dans le quartier de Gorgi à Tripoli. L’utilisation d’armes à feu et d’explosifs a fait au moins 12 morts et 6 hommes blessés. Les victimes comprenaient des employés de HNEC.
    La (...)

... | 2650 | 2660 | 2670 | 2680 | 2690 | 2700 | 2710 | 2720 | 2730 |...

Ajouter POPULI-SCOOP à votre accueil GOOGLEAdd to Google